AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenu sur drink it if you can Invité et amuses toi bien!
N'oubliez pas de jetez un œil aux nouveautés ICI et à nous donner votre avis sur le nouveau design, créer par notre adorable Noah aka smoak.
diiyc souhaite la bienvenu à l'été, au beau temps et aux longues journées de vacances!

Partagez|

Leigh-Anne Rhodes Ϟ It's not that I don't feel the pain, it's just I'm not affraid of hurting anymore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Membre novice
MessageSujet: Leigh-Anne Rhodes Ϟ It's not that I don't feel the pain, it's just I'm not affraid of hurting anymore Mar 30 Déc - 12:07


Leigh-Anne Rhodes

 

Nom : Rhodes Prénom(s) : Leigh-Anne Surnom(s) : Leigh - Leelee Date et lieu de naissance : 27 Décembre 1989 dans l'état de Pennsylvanie Age : 25 ans Nationalité : américaine Origines : américaine Emploi et/ou études : chanteuse, auteure-compositrice, musicienne Classe sociale : aisée Orientation sexuelle : bisexuelle Statut civil : célibataire Groupe : Millenium Avatar : Hayley Williams

Let's take a trip to sunset boulevard !

Réaliste
Original(e)
Rebel(le)
Curieux(se)
Impulsif(ve)
Energique
Rêveur(se)
Calme
Sociable


Coléreux(se)
Ambitieux(se)
Prudent(e)
Patient(e)
Dynamique
Créatif(ve)
Doux(ce)
Enthousiaste
Fêtard(e)

In the city of stars
Prénom(s) : Sandy Pseudo : LothlorienAge : 18 ans Comment as-tu connu DIIYC ? : Première membre du fofo à sa création!  hii  Ton avis sur le forum :  I love you  Autre compte(s) : Ivanny Inventé/Scénario : Scénario inventé par moi-même  mdr  Crédit : gifs- / icon- LUNCH BOX/ avatar1- louli / avatar2- mellifluous. Mot de la fin : Bazinga!

Copyright AFTERGLOW




Dernière édition par Leigh-Anne Rhodes le Mar 6 Jan - 12:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membre novice
MessageSujet: Re: Leigh-Anne Rhodes Ϟ It's not that I don't feel the pain, it's just I'm not affraid of hurting anymore Mar 30 Déc - 12:08


Because Leigh-Anne is my name.


 Beaucoup s’imaginent que derrière ce sourire, cette énergie et cette joie que j’affiche constamment, se cache une bonne éducation et une enfance heureuse. Pourtant, les apparences peuvent s’avérer être très trompeuses. La vie à la maison n’était jamais facile. Je me retrouvais confronté à tous ces problèmes et ennuis que j’aurais aimé semer au détour d’un chemin. De cette enfance remplie de hauts et de bas, j’avais appris une leçon essentielle : pour avoir ce que nous désirions dans la vie, il fallait se battre coûte que coûte et ne jamais abandonner. Cette leçon m’influencera toute ma vie et c’est elle qui me mènera à ce que je suis devenue aujourd’hui.
 Je n’ai jamais connu mon père. Celui-ci avait déguerpis lorsqu’il avait appris que ma mère était enceinte de lui. Mes parents étaient jeunes quand ils s’étaient rencontrés et celui qui est censé être mon père, n’était que de passage en Pennsylvanie. Si tôt que ma mère lui avait annoncé sa grossesse, il a pris la fuite et jamais plus elle n’en entendit parler. J’étais la fille d’un fantôme. Un homme qui nous hantait sans que jamais nous puissions lui parler et le toucher.
 Ma mère n’a plus jamais été la même depuis cet abandon. Elle fit tout ce qu’elle pu pour me donner la meilleure vie possible. Elle enchaînait les petits boulots pour subvenir à nos besoins et même si ma grand-mère participait, nous avions toujours des problèmes d’argent. Comme si cela ne suffisait pas, ma mère eut un cancer qui l’emmena loin de moi en l’espace de quelques mois. Je me retrouvais orpheline à l’âge de 7 ans et ma grand-mère, qui devenait ma tutrice, ne trouva qu’un moyen pour me consoler : la musique. La musique était sa passion depuis toujours et elle m’avait légué cette passion. Elle m’apprit à jouer du piano, piano qu’elle vendra quelques temps plus tard pour gagner de l’argent. Je trouvais refuge dans la musique et chantait dès que l’envie venait. Je pouvais passer des journées entières à m’arracher la voix pour reproduire les exploits vocaux de mes artistes préférés. Je n’avais pas les moyens de payer des cours de chant, j’étais résignée à apprendre par moi-même.
 Lorsque ma grand-mère ne savait plus comment nous apporter de l’argent, elle décida de contacter mon père. Peu importe les obstacles qu’elle aurait à affronter, elle le retrouverait. J’avais envie de le voir mais j’appréhendais sa réaction vis-à-vis de moi. Il m’avant abandonné une fois, je n’étais rien pour lui. Ma grand-mère ne réussit à le contacter que par l’intermédiaire de son frère, mon oncle, qui apprenait alors l’existence d’une nièce. Cela le mit hors de lui et il demanda des explications à son frère. Sans nous contacter directement, mon père dit à mon oncle qu’il nous enverrait de l’argent dès à présent. Il pouvait subvenir à sa famille, alors pourquoi ne m’aiderait-il pas ? Nous arrivions à nous en sortir à nouveau et ma grand-mère, qui avait vu à quel point j’avais été déçu d’apprendre sur la nouvelle vie de celui qui m’avait conçu, économisa pour m’acheter un synthétiseur à mes onze ans. Jamais je ne remercierais assez ma grand-mère qui m’avait tant donné.
 Après l’acquisition de ce synthétiseur, ma passion pour la musique ne fit que grandir et grandir sans jamais s’arrêter. Au collège, je rencontrais des passionnés de musique comme moi et ensemble nous formèrent un groupe. Je devenais la chanteuse et c’est ce groupe qui me permit d’apprendre à jouer d’autres instruments. Nous donnions de petits concerts et dès que nous empochions de l’argent, je donnais ma part à ma grand-mère. A la fin du lycée, nous prîmes tous des chemins différents. La plupart allèrent à l’université. Je décidais de ne pas y aller faute de moyen mais parce que je savais que l’université ne m’apprendrait pas à faire de la musique. Je voulais en vivre. Je ne voulais rien faire d’autres. Je commençais à ajouter d’autres vidéos de mes performances sur internet pour me faire connaître et décrochait une petite communauté de fans.
 Au décès de ma grand-mère, plus rien ne me retenait en Pennsylvanie et je décidais de rejoindre mon autre famille, les Jacksons. Pas mon père bien évidemment mais mon oncle qui nous avait donné de l’argent quand son frère oubliait et avec qui je communiquais régulièrement. J’avais rencontré déjà rencontré les Jacksons une fois. En effet, ils nous avaient rendus visite à ma grand-mère et moi et j’avais eu l’occasion de faire connaissance durant ces quelques jours avec ma famille. En les rejoignant, je pouvais passer plus de temps avec ma cousine Ivanny avec qui je devins très proche.
 Petit à petit, je m’habituais à ma nouvelle vie et me fit repérer par des maisons de disques. Aujourd’hui, alors que je vis à Los Angeles, je fais la promotion de mon deuxième album qui vient tout juste de sortir et qui rencontre du succès tout comme le premier. J’avais réalisé mon rêve de vivre de musique et mes problèmes semblaient loin derrière moi. Sur scène, plus rien ne comptait que la musique et le monde devenait meilleur. On dit souvent que pour que notre vie soit complète nous devons avoir rencontré l’amour. Le mien se fait toujours attendre ou alors je l’empêche d’entrer dans ma vie. Je fais toujours passer la musique avant tout et elle prend trop de place. Il y a bien un garçon auquel je pense souvent en ce moment mais aurais-je vraiment du temps à lui consacrer ? Le temps nous le dira…

It's not that I don't feel the pain, it's just I'm not affraid of hurting anymore

Copyright AFTERGLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membre novice
MessageSujet: Re: Leigh-Anne Rhodes Ϟ It's not that I don't feel the pain, it's just I'm not affraid of hurting anymore Mar 6 Jan - 12:02

Terminée! littleh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin de choc
MessageSujet: Re: Leigh-Anne Rhodes Ϟ It's not that I don't feel the pain, it's just I'm not affraid of hurting anymore Mar 6 Jan - 18:32

A part les cheveux bleu que j’adhère pas tout est nikel je te valide


+ THE LIFE WANTS WHAT IT WANTS.
Pourquoi a-t-elle décidé de me faire subir tout ça ? Quel était son idée de se jouer de lui pour me faire du mal à moi. Que va-t-il advenir de mon enfant. Pourquoi la vie a mis sur ma route cet homme que mon coeur s'est mit a aimé. Pourquoi la vie a mis sur sa route cette mort qui l'a fait devenir celui que j'ai haïs ? Après tout je l'aime mais non. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membre novice
MessageSujet: Re: Leigh-Anne Rhodes Ϟ It's not that I don't feel the pain, it's just I'm not affraid of hurting anymore Mar 6 Jan - 18:36

Je la trouve magnifique avec les cheveux bleus perso bave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin de choc
MessageSujet: Re: Leigh-Anne Rhodes Ϟ It's not that I don't feel the pain, it's just I'm not affraid of hurting anymore Mar 6 Jan - 18:37

Ca me fait trop bizarre en fait


+ THE LIFE WANTS WHAT IT WANTS.
Pourquoi a-t-elle décidé de me faire subir tout ça ? Quel était son idée de se jouer de lui pour me faire du mal à moi. Que va-t-il advenir de mon enfant. Pourquoi la vie a mis sur ma route cet homme que mon coeur s'est mit a aimé. Pourquoi la vie a mis sur sa route cette mort qui l'a fait devenir celui que j'ai haïs ? Après tout je l'aime mais non. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Leigh-Anne Rhodes Ϟ It's not that I don't feel the pain, it's just I'm not affraid of hurting anymore

Revenir en haut Aller en bas

Leigh-Anne Rhodes Ϟ It's not that I don't feel the pain, it's just I'm not affraid of hurting anymore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Déesse d'une vie [Background Anne-Imation alias Tenderizer]» Anne de Culan - 13.08.1458 - 865/900» Anne Rice / Stephen king» BON ANNIVERSAIRE ANNE-SO» Bastien - Anne Krystelle
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Drink it if you can :: The start of something new :: Welcome home :: Présentation validée-