AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenu sur drink it if you can Invité et amuses toi bien!
N'oubliez pas de jetez un œil aux nouveautés ICI et à nous donner votre avis sur le nouveau design, créer par notre adorable Noah aka smoak.
diiyc souhaite la bienvenu à l'été, au beau temps et aux longues journées de vacances!

Partagez|

Ethan Sanchez Kennedy - C'est fou ça ! Il y a des filles qui ont de si jolis yeux que je suis incapable de les regarder droit dans les seins.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Membre novice
MessageSujet: Ethan Sanchez Kennedy - C'est fou ça ! Il y a des filles qui ont de si jolis yeux que je suis incapable de les regarder droit dans les seins. Mar 30 Déc - 13:31


Ethan Sanchez Kennedy

 

Nom : Ethan Prénom(s) : Ethan Sanchez Surnom(s) : Sanchez, Eth. Ken. Date et lieu de naissance : 13/3/1990 à Miami. Age : 24 ans. Nationalité : américain. Origines : américain Emploi et/ou études : étudiant. Classe sociale : moyenne. Orientation sexuelle : hétérosexuel. Statut civil : célibataire Groupe : millenium. Avatar : Wesley Stromberg.

Let's take a trip to sunset boulevard !

Réaliste
Original(e)
Rebel(le)
Curieux(se)
Impulsif(ve)
Energique
Rêveur(se)
Calme
Sociable


Coléreux(se)
Ambitieux(se)
Prudent(e)
Patient(e)
Dynamique
Créatif(ve)
Doux(ce)
Enthousiaste
Fêtard(e)

In the city of stars
Prénom(s) : Florian. Pseudo : mr.jack. Age : 18 ans. Comment as-tu connu DIIYC ? : en cherchant une chanson avec "drink it if you can" dedans. Ton avis sur le forum : l'est canoooooooooooon. Autre compte(s) : bah je crois pas. Inventé/Scénario : inventé. Crédit : gifs-tumblr / icon-tumblr / avatar1-afterglow / avatar2-afterglow Mot de la fin : écrire ici.

Copyright AFTERGLOW




Now bang it up like Miley crazy
Give you all that I have tonight I can see us going for the ride your love's like a bird so high baby, you're the best, got me so obsessed, yeah

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membre novice
MessageSujet: Re: Ethan Sanchez Kennedy - C'est fou ça ! Il y a des filles qui ont de si jolis yeux que je suis incapable de les regarder droit dans les seins. Mar 30 Déc - 13:41


Because Ethan is my name.


Ethan est un garçon plein de surprise, alors qu'il était un adolescent calme et sérieux, certains évènements de sa vie ont changé le jeune homme de tout point. Il ne pense plus au bien être des autres et se préoccupe surtout de lui, ne souhaitant pas être comparé à son frère qui n'est pas du tout un exemple à suivre, Ethan deviens manipulateur, égocentrique et mauvais, bien qu'il arrive à être une tout autre personne selon ceux qui l'entoure. Ethan dit toujours ce qu'il pense et n'aime pas être contredit quand il pense quelque chose, il est difficile de lui faire changer d'avis et ça finit généralement en violentes altercations, il à le sang chaud et l'assume, un rien l’énerve.

Miami - Floride - Etats-Unis


Si je dois vous raconter mon histoire autant le faire de puis le début non? La base de celle-ci c’est l’été 1986, date de la rencontre de mes parents Lorelei et Ronald, ma mère était serveuse dans un café et mon père était juste un client ordinaire à la recherche de l’amour et d’un emploi, un rêveur qui à quitter le cocon familial à seize ans et qui à par la suite parcouru la Floride dans le but de faire fortune sans y arriver vraiment. Jusqu’à sa rencontre avec ma mère. Ma mère était une jeune femme formidable, toujours souriante, elle parlait toujours avec les clients, supportais les mains portées à ses fesses, souriant faussement aux clients trop abusif en les réprimandant. Elle venait d’une famille modeste et travaillait pour venir en aide à ses parents, son père étant malade. Il est mort cet été là, je n’ai jamais connu mon grand père maternel et je me demande encore comment il était. Ma mère n’en parle jamais, je ne pose pas de question, ça vaut bien mieux. Reprenons, mes parents se connaissaient depuis quelques temps déjà, mon père était un habitué du café où ma mère gagnait sa vie, ils se parlaient souvent, se lançaient des regards et on m’a toujours raconter le début de leur relation de la même façon, mon père à invité ma mère au cinéma un soir, elle à accepter, ils se sont revus plusieurs fois et on finit par sortir ensemble. Trois ans plus tard, la mère de mon père est morte d’une pneumonie, elle était déjà fragile des suites d’une opération qui avait mal tournée, elle fut emporté en quelques jours seulement. Mon père est donc retourner à Tampa où il avait grandi, quittant Miami pour quelques semaines, le temps de retrouver sa famille, de passer l’épreuve, laissant dans leur appartement de Miami ma mère, enceinte de mon frère Joshua. Je passerais rapidement les épreuves et bonheurs connus par ma famille avant ma naissance, si je vous raconte mon histoire je ne vais pas m’attarder sur les débuts de mon psychopathe de frère. Ainsi donc le trio passe trois ans à vivre et survivre au gré du temps et des salaires, ma mère est toujours serveuse dans ce même café mais doit gérer son emploi du temps pour garder Joshua aux heures ou sa mère ne peut s’en occuper, mon père à trouver un emploi, il est devenu mécanicien dans un garage à vingt minutes de notre quartier. C’est en Septembre 1990 que ma mère est tombé enceinte de moi, mon père à pris la nouvelle assez bien, ils avaient une situation stable et se sentaient tout à fait capable d’avoir un second enfant, ma grand mère maternel et mon grand père paternel vivant désormais à Miami tout les deux, ils avaient même proposer de les aider financièrement ou non. Durant les sept mois de grossesses qui ont précédé ma naissance, ma mère à changer de profession, le café dans lequel elle travaillait fermant ses portes elle avait rejoint le projet de son ancien patron et participait ainsi à l’ouverture d’un restaurant dans le quartier de Coconut Grove, mon père devint lui, patron de son propre garage un mois avant ma naissance, les affaires marchant plutôt bien pour lui, ma famille était comblé. En Mars 1990, le treizième jour du mois plus exactement, je pointais le bout de mon nez dans ce monde de fou qui allait devenir le miens. Mes premières années se firent avec quelques difficultés, mes parents connaissant quelques problèmes d’argent suite au licenciement de ma mère de son travail, elle passe ainsi deux ans sans travailler à s’occuper de mon frère et moi, aider de sa mère et du père de mon père. Je grandis dans l’insouciance, j’ai toujours eu ce que je voulais, de même que mon frère et lorsque l’entreprise de mon père à été à son apogée, les ressources de la famille sont devenues abondante, nous ne manquions plus de rien et nous vivions désormais dans un appartement des beaux quartiers de Miami. Lorsque j’ai eu dix ans, mon frère Joshua en avait alors treize, nos parents nous on laissé à la garde de notre grand mère pour une soirée, ils avaient prévu une soirée pour leur anniversaire de mariage et nous allions donc passer notre nuit avec la personne que nous considérions comme notre deuxième maman plus que comme notre grand mère, Nita comme on l’appelait depuis que nous avions cinq et huit ans, avait préparé un repas délicieux ce soir là, elle nous avait laissée quartier libre jusqu’à vingt et une heure, Joshua était sorti voir ses copains et j’avais passer ce temps à jouer de la guitare, je tentais d’apprendre seul depuis plusieurs mois déjà et je ne m’en sortais pas trop mal. Je m’égare pardon, c’est ce soir là que tout à changer dans nos vies, Joshua est rentré à l’heure pour une fois, on est aller au salon tout les deux, Nita nous avait mis un film en route, je me souviendrais toujours de tout les détails, c’était notre film préféré, « Les trois Ninja » Nous le connaissions par cœur et nous adorions reprendre les répliques en même temps que les acteurs du film, Josh et moi nous chamaillions pour savoir qui le connaissait le mieux à chaque fois que nous le regardions. Le film était à la moitié quand nous avons entendu un bruit sourd un peu plus loin, Josh à eu le réflexe de couper le son de la télé, il à appeler Nita pour savoir si elle n’avait rien et surtout savoir ce que ce bruit signifiait, n’ayant aucune réponse, il à rapidement compris qu’il se passait quelque chose, moi je ne comprenais pas vraiment, mais je restais en arrière quand mon frère me le demandait. Tout s’est ensuite passé très vite, j’ai fermer les yeux quand Josh me l’a demander alors que nous arrivions à la cuisine et je ne les ai rouvert que lorsqu’il m’a dit de le faire, nous étions dans ma chambre. Je me suis endormi peu après avoir suivi ses instructions, je m’étais mis en pyjama et m’étais couché comme demandé par mon frère et ce sont les bruits de pas provenant de l’entrée et les incessants aller retour dans le couloir qui m’avaient réveiller une heure plus tard. J’entendais des voix, mes parents, Josh, Grand Pa’ et d’autres inconnues. On posait des questions, ma mère pleurait, mon père répondait, Josh aussi. J’ai ouvert ma porte et tout s’est effondré devant la scène que m’offrait la dizaine de policier présent dans l’appartement. Ce soir là, la grand mère à été tuée dans notre cuisine, mon frère l’a retrouver et avait tout fait pour que je ne la voit pas, j’ai appris il y’a deux ans pourquoi il avait tant tenu à ce que je ne vois rien, la personne qui avait tué Nita n’avait pas fait preuve de soin à son égard et nous avons découvert plus tard les raisons de cette tuerie, un client de mon père avait jugé mon père responsable de la mort de sa fille dans un accident de voiture et pour se venger de la mort de sa fille, il avait choisis d’enlever à mon père une personne de sa famille, cet homme était un fou furieux et passera le reste de sa vie en prison pour avoir tué ma grand mère et détruit ma famille et mon frère. Nous avons déménager deux mois après la résolution de l’affaire, Joshua avait changer de comportement, il ne nous parlait plus, il était suivi par un psychiatre qui avait peur pour sa santé mentale, ma mère disait qu’il avait été traumatisé par la découverte du corps de Nita. Nous n’avons su que trop tard à quel point il en avait été traumatisé.

Janvier 2007, une série de meurtre sévie dans Miami, tous similaire. Les médias parlent d’un tueur en série, celui-ci cible ses victimes selon certains critères, elles sont toutes brunes aux yeux marrons et ont la peau légèrement mate. Une description qui colle presque parfaitement à celle de la fille de Larry Bines, l’assassin de Nita, cette même fille morte dans un accident de voiture deux mois avant que son père ne brise ma famille. L’enquête avance et mon frère à un comportement de plus en plus étrange. Trois jeunes filles sont retrouvés mortes le lendemain de son anniversaire, toutes portent l’uniforme des cheerleaders du collège de Miami Beach, l’ancien collège de Josh. Je n’y suis pas aller, mes parents m’ont mis dans un établissement privé et je me demande ce que j’aurais ressenti si j’avais été un élève de ce lycée à l’époque. Avec le recul, je me dis aussi que mon frère aurait pu choisir certaines personnes qui sont devenus importante pour moi aujourd’hui, l’une de ces personnes collant parfaitement à cette description et ayant été cheerleaders au collège de Miami Beach. Oui, j’ai bien dit mon frère, le FBI à frapper à la porte de chez nous à la fin du mois de Janvier, le nombre de victime était de sept, le dernière en date étant une jeune portoricaine de seize ans qui était cheerleaders dans mon collège. Olivia était une peste mais ne méritait pas d’être tuée. Mon frère avait pris l’habitude de poignardée ses victimes juste de façon à les faire souffrir puis de les enterrées vivantes. Rien que de parler de ça, j’en ai des frissons, je me dis encore une fois que je ne devrais plus parler de lui comme de mon frère mais comme d’un monstre sans scrupule qui à détruis des familles, brisé la notre définitivement. Joshua avait dix-huit ans quand il à été arrêter pour ces meurtres, il à finit par avouer et un psychiatre à juger qu’il devait être interner d’urgence, puisqu’il était au bord de la folie. Il n’étais même pas majeur… Mes parents ont mal vécut cette histoire, ma mère à quitter le domicile familiale un an plus tard, j’avais seize ans, je me remettais de ces histoires sordides qui constituaient celle de ma famille. Mon père à sombrer dans l’alcool et pour m’en sortir, j’ai changer de comportement. Je n’ étais plus un adolescent à l’écoute, sensible, sincère, non je devais m’en sortir, me défaire de l’image que les gens avais de moi, le frère du fossoyeur. J’ai repris l’école à la maison, je ne suis donc pas aller au lycée, un professeur particulier venait chaque jour me donner des cours. J’ai tout fait pour aider mon père, mon grand père m’aidant lui même. A nous deux, on à fait en sorte qu’il se reprenne, ma mère ne donnait plus de nouvelle et quelques mois après son départ, mon père à rencontrer Aimée. Une femme adorable, maman d’un garçon dont j’étais l’aîné de deux ans. Elle à rapidement intégré la famille, de même que son fils qui à vite considéré mon père comme le siens, j’ai vite trouvé en lui un petit frère et nous avons soudé nos deux famille pour n’en faire qu’une.

Phœnix, Arizona, Etats-Unis


Septembre 2013, j’ai quitté Miami pour l’université de Phœnix, je crois que mon passé m’a pousser à quitter la ville mais aussi à choisir cette spécialité d’étude. La criminologie. J’ai dans l’idée de devenir Profiler, d’aider les gens à coincé les psychopathe comme mon frère. Je me suis forger un sacré caractère depuis ces épreuves, je ne fais plus confiance à personne et je suis devenu un bâtard, je ne vais pas m’en cacher, je joue avec les gens. Je manipule facilement, je suis ce que vous voulez que je sois et vous êtes ce que je veux que vous soyez sans que vous ne vous en rendiez compte. J’ai donc intégré l’université de Phœnix, la première semaine à été éprouvante, je devais choisir ma confrérie et j’avais déjà en tête celle que je voulais intégré, il ne me restait qu’à passer les épreuves de bizutage pour devenir un Kappa Delta. La première épreuve était cool, ils nous ont fait voler les fringues des membres des Omega, la confrérie avec laquelle on à la plus de problèmes, je m’en suis bien sorti, j’suis passé à l’épreuve suivant, je me souvient que les filles de la confrérie devait elle rapporter les objets d’une liste imposé, c’est lors de cette première épreuve que j’ai repéré cette fille. Savanah Bass. Une fille spéciale, elle avait son caractère et semblait prête à tout. Sa liste était plutôt originales, les listes étaient toutes faites en fonction de ce qu’elles avaient cité comme leurs points forts et à en croire la facilité avec laquelle elle avait réussi à tout réunir, elle était douée. Rapporter une vidéo d’un humiliant strip tease de Riker Brown, le président Omega, c’est bien joué, je ne sais pas comment elle s’y était prise mais j’avais commencé à l’apprécier à ce moment là. J’ai parler avec elle lors de la seconde épreuve, on devait faire équipe avec une fille, j’ai tiré son nom au sort. Notre mission était bizarre en elle même mais drôle, passer une soirée complète dans un cimetière et accomplir les cinq objectifs donnés. C’est Savanah qui avait la liste avec elle, elle n’a pas attendu que je lui donne mon accord pour m’embarquer vers le cimetière où elle à trouver un endroit isolé sans trop de pierre tombale, par respect pour les morts, m’avait elle dit. La suite de l’épreuve avait été ce qui nous avait rapproché elle et moi, c’est ce soir là qu’on est devenu amis. Cette épreuve passé, il nous restait deux épreuves, la troisième étant des plus banal, filles et garçons confondus lâcher dans un bar, on devait rapporter le plus de numéros possible en une heure. Je suis pas peu fier de moi, trente-cinq numéros de portable et deux adresses, ouais deux adresses. J’ai passer l’épreuves haut la main, tout comme la plupart des bizus restant, nous étions vingt-cinq à la base, nous n’étions plus que dix, les quinze autre ayant soit abandonner au cimetière soit rater leur première épreuves ou laisser tomber ce soir. Je me souviens bien de la dernière épreuves, on devait passer une véritable soirée Kappa, j’ai jamais autant bu de toute ma vie, je me suis éclaté, je vous passerais les détails. Pour faire cours, j’ai été pris dans la confrérie, confrérie que je n’ai pas quitté et de laquelle je suis toujours membres.

Lorsque je vous ai parler de mon frère et de son épisode de folie, je vous ai dis qu’avec le recul, j’ai pensé que certains de mes proches amis aurait pu se faire tués avant même que je ne les connaisse, en fiat je pensais surtout à Savanah, elle était amie avec les trois filles de Miami Beach retrouvées le lendemain de l’anniversaire de Joshua, elle était elle même de ce collège et correspond parfaitement à la description des victimes, brunes aux yeux marrons, la peau mate, si ce n’est qu’elle est légèrement plus petite que les autres, plus mignonne aussi. Avant que vous ne sautiez sur vos conclusions, nous ne sommes jamais sortis ensemble et ça n’arriveras jamais, nous sommes juste très bon amis, des amis avec des avantages à l’époque mais rien de plus, nous n’avons pas vraiment perdu contact et aujourd’hui encore nous sommes très proche, elle est un peu comme ma meilleure amie, même si je sais qu’elle à sa vie, ses amis à elle, c’est comme ça que je la vois. Pendant les deux ans qu’elle à passer à Phœnix, avant de reprendre sa carrière de chanteuse et de partir en tournée, elle à été une personne très présente pour moi, on allait en soirée ensemble, on faisait les cons ensembles et tout comme moi, elle était en criminologie. Elle est la seule à qui j’avais parler de Joshua, la seule à avoir rencontrée mon demi frère et mon meilleur ami. Non pas qu’elle soit si spécial, mais elle connaissait déjà Nash et elle avait connu mon frère quand il était venu me voir sur le campus avec Nash.

L’un des passages les plus importants de ma vie, c’est cette année qui à suivi les « Summer Break » de Phoenix, nous les avions appelé Spring Break même si nous étions en été parce-que nous voulions (les organisateurs de l’université) tout sauf quitter Phœnix et nos confréries. Parler de printemps en été nous permettait d’éloigner la fin de l’année en quelque sorte. Ces vacances ont changés beaucoup de choses, Savanah s’est éloignée de la confrérie dès les premiers jours, elle n’est revenu à la maison Kappa Delta qu’une seule fois, accompagné de Justin Bieber qui devait être son copain de l’époque. J’ai reconnu la Bass à la fin de l’été, elle s’est remise avec Nathan Sykes, à croire qu’elle ne sort qu’avec des célébrités, le truc c’est que je me suis aussi rendu compte que je connaissais ce gars dont elle nous avait parler, ce gars qui l’avait détruite et qui apparemment la rendait de nouveau heureuse. En fait, je connaissais surtout la sœur de Nathan, Brittany, enfin je la connaissais… On avait eu une histoire d’un soir pendant des vacances où nous avions fais connaissance et nous étions devenus amis depuis, je n’avais plus de nouvelles d’elle mais je l’avais trouver vraiment cool à l’époque. J’ai cru la voir quelquefois dans les rues de Phœnix mais je n’en suis pas très sûr. Pour faire court, j’aurais eu des centaines d’occasion de rencontrer Savanah avant mais ce n’était jamais arrivé et je connaissais bien plus de ses proches que je ne le pensais possible, enfin bien plus… Seulement une personne, plus une autre que j’avais aussi croisé pendant ces vacances mais avec qui je n’avais eu aucun contact. Je reprend donc, cette année qui à suivi les « Summer break » et ses délirantes soirées et fêtes à longueur de journée, Savanah à quitter l’université et la maison KAPPA. Mon frère et Nash ont intégrés l’université de Phœnix eux aussi, le truc fun c’est qu’ils ont été pris chez les Kappa et que pour le coup c’était vraiment une bonne chose, je me sentais moins seul puisque ma complice avait quitter le cocon de la maison Kappa. Les gars et moi on à commencer à poster des vidéos sur youtube de nos covers, des vidéos qui ont fait le tour du campus et finalement, on à pris notre courage à deux mains et on s’est inscrit à Xfactor. Je passerais les détails de l’émission, nous n’avons pas gagner mais on à eu la chance de signer un contrat et même si notre célébrité naissante n’as pas passer les frontières des Etats-Unis,, nous avons la chance de vivre notre passions commune. J’ai donc quitter l’université de Phoenix à la fin de l’année mon diplôme en poche et des projets plein la tête.

Miami - Floride - Etats-Unis

Été 2014, je retourne à Miami avec les gars, chacun chez soit comme on dit, ça me fait du bien de retrouver mon père et mon grand père mais aussi Aimée que je considère un peu comme ma mère depuis le départ de Lorelei. Je n’ai plus eu de nouvelle d’elle après qu’elle soit parti, mon père dit qu’elle est retournée vivre dans le Tennessee avec sa sœur , mais il n’en ai pas certain, qu’importe, elle n’est plus rien pour moi, elle nous a laisser tomber quand nous avions besoin d’être unis. En arrivant, j’ai été rendre visite à Joshua en prison, il est sorti de l’hôpital où il avait été interné il y’a deux ans et à directement été conduis en prison, il n’a des droits de visites que parce-que son psy à dit que ça lui éviterait de retomber dans la folie. Il ne cesse de s’excuser chaque fois que je le vois, je lui ai présenter les gars une fois et même si je n’arrive pas à lui pardonner son geste, il reste mon grand frère, celui qui m’a protéger de la folie qui l’a atteint. J’ai repris contact avec d’anciens amis d’ici et j’ai appris il y’a peu que Savanah et Brittany se trouvaient elles aussi en ville, séjournant dans le country club Sunset Paradise, le type d’établissement qui accueille je ne sais combien de vacanciers chaque année. J’irais les voir quand j’en aurais l’occasion, de toute façon j’ai rien à faire des vacances.  Je sens que ces vacances vont être géniales!

Los Angeles - Californie - Etats-Unis

J’ai passé des vacances incroyable, si on oubli la fin de celles-ci ce qui risque d’être bien compliqué. Je devient presque paranoïaque depuis la fusillade qui a ébranlé le sunset paradise, notamment parce-que le complice du tireur c’était Joshua et qu’avant que les flics ne l’embarque il a chuchoté quelques petits mots à mon oreille, des mots qui remuent dans ma tête et qui résonnent encore et encore. Elle est jolie ta brésilienne et elle est à moi maintenant… 

You'll be my monday, I'll be your sunday

Copyright AFTERGLOW



Now bang it up like Miley crazy
Give you all that I have tonight I can see us going for the ride your love's like a bird so high baby, you're the best, got me so obsessed, yeah

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Membre novice
MessageSujet: Re: Ethan Sanchez Kennedy - C'est fou ça ! Il y a des filles qui ont de si jolis yeux que je suis incapable de les regarder droit dans les seins. Mar 30 Déc - 13:44

Fini <3


Now bang it up like Miley crazy
Give you all that I have tonight I can see us going for the ride your love's like a bird so high baby, you're the best, got me so obsessed, yeah

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin de choc
MessageSujet: Re: Ethan Sanchez Kennedy - C'est fou ça ! Il y a des filles qui ont de si jolis yeux que je suis incapable de les regarder droit dans les seins. Mar 30 Déc - 13:48

Validé mon chériiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii I love you Mon p'tit Flo d'amour de ma vie sex


Be good for you

• Certaines personnes sont prête à s'oublier elle même et à s'effacer pour le bonheur de ceux qu'elles aiment. Certaines personnes aiment sans compter et donneraient leurs vies pour ceux qui sont importants.
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ethan Sanchez Kennedy - C'est fou ça ! Il y a des filles qui ont de si jolis yeux que je suis incapable de les regarder droit dans les seins.

Revenir en haut Aller en bas

Ethan Sanchez Kennedy - C'est fou ça ! Il y a des filles qui ont de si jolis yeux que je suis incapable de les regarder droit dans les seins.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Ethan C. Anderson ~ Une tête d'ange, dans un corps de démon» M.I Ethan Hunt» [Medicom] RAH Mission Impossible 3 - Ethan Hunt teaser» [famille Kennedy] boom boom ; i want you in my room.» Ethan Louis Ward : Un amour passionnel
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Drink it if you can :: The start of something new :: Welcome home :: Présentation validée-