AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenu sur drink it if you can Invité et amuses toi bien!
N'oubliez pas de jetez un œil aux nouveautés ICI et à nous donner votre avis sur le nouveau design, créer par notre adorable Noah aka smoak.
diiyc souhaite la bienvenu à l'été, au beau temps et aux longues journées de vacances!

Partagez|

Ethel Hawk ~ "This ain't The Help, bitch! But you will eat my shit!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Ethel Hawk ~ "This ain't The Help, bitch! But you will eat my shit!" Mer 6 Aoû - 19:29


Ethel K. Hawk
"This ain't The Help, bitch! But you will eat my shit!"
 

Hello, moi c'est Ethel Hawk ! Mais comme on va sans doute bien s'entendre, tu peux m'appeler lil Hawk. Je suis née à Chicago il y a de ça 21 années, le 01/04/1995. Si j'ai atterrie à Miami c'est parce que je sors de prison et que j'ai besoin de vacances avant de reprendre ma vie en main Les gens disent de moi que je suis extravertie, impulsive, une fille qui cache ses sentiments, à croquer, intelligente, maligne,  indépendante et un aimant à problèmes; mais ça c'est sans doute parce que je suis une Save Rock & Roll ! Ah oui j'avais oublié dans la vie je suis célibataire et également hétérosexuelle mais bisexuelle à l'occasion. Sinon je suis aussi sans emploi ! Et avant que j'oublie, on me dit souvent que je ressemble à Marie Avgeropoulos. Bref, j'ai tout pour être heureuse...


Some questions
C'est quoi la chose la plus cool à Miami? Et ce qui craint le plus en ville ? : Ce qui est le plus cool? La plage, les fêtes, la liberté! Ce qui craint le plus? Heu... Une ville avec un taux fort de criminalité (et c'est une ex-détenue qui vous le dit!)
C'est quoi l'amour pour toi ? : Une énorme connerie dans ma vie.
Ta vie perso c'est plutôt clean ou catastrophe ? : Catastrophe de nombreuses années mais je suis bien décidée à la reprendre en main.
T'es plutôt du genre à fuir ou à affronter tes problèmes ? : à les affronter
Si tu pouvais changer quelque chose dans ta vie ce serait quoi? : Chris Morello. C'est à cause de ce connard si j'ai été en taule. Ah et je changerais bien mes parents aussi.
Quand t'étais petit tu voulais devenir quoi ? : Une femme n'ayant rien à voir avec mes parents.
Dans dix ans, tu te vois où ? : Oula. Mon futur est dans un grand brouillard pour l'instant. Espérons simplement que je ne serais pas de retour en prison.
Si t'avais un super pouvoir ce serait lequel ? : Passer à travers la matière. Géniale pour ne jamais être enfermée.
T'aime les chaussures ? Et les cravates ? : Ouiiiiiiii, j'en ai pleiiiiiiin. Les cravates sont parfaites pour amener contre soit un homme de manière sexy.
T'as déjà manger des pépitos? Et t'aime bien les pépitos ? : Oui et OUI! De toute manière, toute aliment ayant un bon goût me parait être le meilleur au monde depuis ma sortie.
Your temper
Dans mon adolescence, j'étais une vraie rebelle. Je faisais tout pour énerver mes parents et je faisais n'importe quoi pour faire chier mon monde. Tout ce qui m’intéressait était mon plaisir et mon seul plaisir. La devise "Sex, Drogue et Alcool" régnait sur ma vie. J'étais insolente, un aimant à problèmes et une vraie fêtarde. Je n'étais pas méchante mais j'ai toujours été très impulsive. J'ai perdu des amis par ce mode de vie, notamment mon meilleur ami, je ne l'ai regretté que lorsque je me suis trouvé en prison. Maintenant que je suis sortit, je compte bien reprendre ma vie en main et donc changer. Il est temps pour moi de me comporter comme une adulte. Bien sûr, le passé laisse toujours des marques. Je serais toujours cette fille fêtarde et impulsive malgré moi. Mais à présent, je serais plus à l'écoute des autres et plus sérieuse. Enfin je l'espère...


Behind the mask
Je m'appelle Sandy mais mon pseudo sur le net c'est Lothlórien, j'ai connu le forum grâce à Cindel et Marion. Je pense que DIIYC est super. Sur le forum je suis un personnage inventé. Enfin, j'aimerais ajouter que petit mot donc AVADA KEDAVRA!.
Code:
[b]Marie Avgeropoulos[/b] ✘ [i]Ethel K. Hawk[/i]


Copyright AFTERGLOW



Dernière édition par Ethel K. Hawk le Mer 6 Aoû - 19:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ethel Hawk ~ "This ain't The Help, bitch! But you will eat my shit!" Mer 6 Aoû - 19:29




That's just who I am
Can't touch this


 Ethel Kewanee Hawk, c'est mon nom. Oui les deux derniers font très amérindiens. J'ai des origines amérindiennes mais ne croyez pas que Kewanee fut le prénom d'une de mes ancêtres. Mes parents ont simplement voulu insister sur cette partie de ma vie pour faire leurs intéressants.
 Bref, je suis née à Chicago dans une famille aisée. Je n'ai manqué de rien durant mon enfance si ce n'est le sentiment d'avoir une famille. Je voyais très rarement mes parents ensemble. Très vite, j'ai compris que comme beaucoup de riches, ils se préoccupaient du regard des autres plus qu'ils n'auraient du. Ils étaient devenus hypocrites et ce faisaient passés pour la famille parfaite alors que tout allait mal pour nous. Mon père trompait ma mère, celle-ci avait des problèmes avec l'alcool et à côté de ça, ils restaient ensembles et faisaient comme si de rien n'était.
 En clair, la petite fille rêveuse et optimiste à propos de la vie a très vite déchantée quand j'ai été en âge de comprendre la situation de ma famille. J'ai arrêté de me faire des illusions. De jours en jours, mon côté rebelle a fait surface. Mes parents ont eu de plus en plus de problèmes par ma faute. Mon école n'arrêtait pas de se plaindre de mon comportement. Les notes n'étaient pas le problème, j'avais pas mal de facilités à l'école, même un peu trop. Tellement que je m'ennuyais. C'est pourquoi je n'étais pas sérieuse en cours. J'adorais faire tout et n'importe quoi.
 Avec mes parents j'avais vu ce que ma vie aurait été, elle était toute tracée. Je n'en voulais pas. C'est pourquoi je ne suivais plus les règles. Je ne voulais pas être la petite fille parfaite. Toute mes actions avaient pour but de les énerver.
 Mais si vous voulez tout savoir. Ma vie a vraiment commencé alors que j'avais 15 ans. Le début des premières fois d'une vie.

* * *

- On couche ensemble?
 Marlon manqua de s'étouffer en m'entendant. Il reposa son verre en essayant de calmer sa subite toux.
- Je te demande pardon?! s'exclama-t-il.
- Tu as très bien entendu. Et je suis sérieuse. On ne sort pas ensemble, on est de simples amis mais on a confiance l'un envers l'autre. Alors au lieu de prendre le risque de gâcher notre première fois avec des gens qui n'en valent pas la peine je pense qu'on devrait le faire ensemble.
 Marlon me regarda les sourcils froncés. Il constata mon air très sérieux et il détourna les yeux avec gêne.
 J'ai rencontré Marlon cette année. Etant dans la même classe, nous nous sommes rapprochés et depuis nous sommes toujours ensemble au lycée. On peut dire qu'il était mon meilleur ami.
- T'es folle. me dit-il.
 Je levai les yeux au ciel. J’enlevai mon t-shirt et me plantai devant lui, vêtu d'un short et d'un soutien gorge seulement.
Lorsqu'il leva les yeux sur moi son regard se bloqua sur mon corps le temps de quelques secondes.  Alors il détourna subitement son regard et rougis comme jamais.
- Arrêtes! s'exclama-t-il en évitant à tout prix de poser les yeux sur moi.
- Dis moi, j'ai un beau corps non? Pour une fille de 15 ans je suis bien non? On dit souvent que je parais plus mature.
- A-Arrête Ethel!
bafouilla-t-il.
- Répond moi. Et regarde moi, c'est bon c'est pas comme si tu me regardais à moitié nue sans mon autorisation.
 Il décida alors de regarder le sol sous nos pieds pour éviter de trop regarder mon corps.
- Tu sais très bien que tu es super jolie.
- Et mon corps?
insistais-je.
- Pour une fille de 15 ans tu... tu as un beau corps.
- Tu penses que je suis sexy?
- ... Oui.
finit-il par me dire timidement.
 Un sourire satisfait s'afficha sur mon visage. Sans me rhabiller, je vins m'asseoir à côté de lui.
- Tu n'as pas confiance en moi? lui demandais-je calmement.
- C'est pas ça... C'est juste que j'imagine pas ma première fois comme ça. J'espère quelque chose de plus romantique...
- La fille qui aura ton cœur sera très heureuse avec toi. Mais soit réaliste Marlon. Tu sais très bien que les premières fois sont souvent ratées d'après ce que les gens disent. On ne sait pas comment s'y prendre et ça rend la chose ridicule. Si tu acceptais de le faire avec moi, et bien au moins tu pourras rendre la chose magique avec la fille que tu aimeras. Tu sauras ce qu'il faut faire ou ne pas faire.

 Marlon garda le silence. Il semblait gêné et soucieux. Je soupirai.
- Bon d'accord. Alors... Est-ce que tu veux bien au moins me donner mon premier vrai baiser? Pas un simple bisou comme on fait quand on est petit. Un vrai baiser. lui demandais-je avec espoir.
 J'attachais de l'importance aux premières fois d'une vie. C'était symbolique pour moi. Je voulais en garder de bons souvenirs.
 Marlon croisa mon regard et je commençai à être un peu embarrassée moi-même car je compris qu'il acceptait. Il approcha lentement son visage du mien et mon cœur commença à battre très rapidement sous l'effet du stress et de l'excitation. J'étais sur le point de réaliser une des premières fois de ma vie. Une des plus importantes. Avec quelqu'un en qui j'avais confiance.
 Alors ses lèvres joignirent les miennes. Un baiser timide et rapide, mais néanmoins doux. Je croisais à nouveau le regard de Marlon puis nos lèvres se rencontrèrent de nouveau mais avec plus de passion. J'ai toujours pensé que les premiers vrais baisers devaient être très maladroits mais étrangement, tout semblait nous venir naturellement. Et la suite, qui n'était pas prévue, est arrivé de la même sorte.
 Notre première fois a été plus une découverte du corps du sexe opposé que vraiment faire l'amour. Cela avait été très technique. Mais cela a toujours été de bons souvenirs pour moi. Car ces deux première fois importantes dans une vie avait été partagées avec mon meilleur ami. Cela pourrait semblait étrange pour certains mais pas pour moi. Nous partagions définitivement tout en tant que meilleurs amis.
 Après cela, nous avons continués à avoir des relations sexuelles ensemble Marlon et moi. Mais nous restions de simples amis. Du moins c'est ce que je crois. Les gens autour de nous voyaient que nous étions devenus plus proches encore mais je vous assure que je ne voyais en Marlon qu'un ami seulement.

* * *

 Nous entrâmes à toute vitesse dans ma chambre, jetant nos sacs sur le sol tout en échangeant des baisers langoureux. Je refermai la porte et il me coinça entre celle-ci et son corps collé au mien. Nos mains se faisaient aventureuses et la chaleur ne faisait qu'augmenter.
- Il va falloir qu'on arrête Marlon, dis-je à moitié en soupirant de plaisir alors qu'il m'embrassai dans le cou et qu'il commençait à me déshabiller.
- Qu'on arrête quoi?
- De faire l'amour tous les deux.

 Il arrêta ses baisers et me regarda dans les yeux en fronçant les sourcils.
- Pourquoi?
 Avec un sourire trahissant la joie que j'avais de le lui annoncer je dis :
- Peter m'a invité à sortir avec lui ce soir.
 Alors Marlon s'éloigna de moi et soupira. Il semblait exaspéré.
- Qu'est-ce qu'il y a? lui demandais-je en réajustant mon haut.
- T'es sérieuse?! s'exclama-t-il en se tournant vers moi.
 J'avais du mal à le suivre. Qu'avais-je fait de mal?
- Tu m'annonces comme ça que tu vas sortir avec un mec alors qu'à côté de ça on couche ensemble?!
- Arrête mes parents vont t'entendre
, dis-je en riant.
 J'espérais même qu'ils aient entendus ce qu'il venait de dire. Toute chose qui pouvaient les énerver ou les mettre mal à l'aise étaient bonnes à prendre.
- Tout ce qu'on a vécu c'était rien pour toi? me demanda-t-il en colère.
- On a toujours été des amis seulement. Toi et moi on le savait très bien. Il fallait bien que ça s'arrête un jour! Je te trouverais une autre fille avec qui tu pourras coucher si c'est ça qui t'inquiète!
 Il me regarda cette fois-ci avec un air choqué. Il semblait me découvrir sous un nouveau jour et cela ne lui plaisait pas. Il était même... dégoûté. Je me rappellerais toujours ce regard qu'il avait porté sur moi.
- Je me casse. déclara-t-il en prenant son sac.
- Non mais attend! Marlon!
 Mais il claqua la porte derrière lui.
 Je pense que je refusais de voir la vérité. Je refusais de voir que tout au long de notre relation, Marlon m'avait sincèrement aimé sans jamais avoir su me le dire.

* * *

 Peter était tout ce que je cherchais chez un homme. Il était beau, drôle et comme moi, les règles lui passaient au dessus de la tête. Cependant, il enfreignait de plus grandes règles que les miennes. Il jouait dans la cour des grand. C'est lui qui m'a introduite dans le monde de la nuit. Nous sortions toutes les semaines faire la fête ou à se retrouver avec des amis pour planer. Je n'ai jamais été intéressée en la drogue elle-même, j'étais attirée par ce sentiment d'adrénaline que je ressentais lorsque je bravais un interdit. Je n'en consommais pas au point d'en être complètement accro, je ne voulais pas en arriver là. Je ne voulais pas devenir un légume qui aurait fait tout et n'importe quoi pour un peu de drogue. Non, je voulais garder le contrôle pour être au dessus des autres.
 Depuis notre dernière conversation mouvementée, Marlon avait refusé de me parler à nouveau. Je détestais le voir me haïr parce que j'aimais un autre garçon. Il était dégouté par ce que je devenais, par le mauvais chemin que je prenais dans la vie.
 Mon quotidien avec Peter se résumait à cela : Sex, Drogue et Alcool. Mes parents avaient toujours plus de problèmes avec moi et ils se rendaient compte de toutes mes conneries. Ils n'arrivaient par à se faire obéir malgré toute leur tentatives. Ils étaient bien trop occupés par leur propres problèmes. Mon père avait des problèmes avec sa maîtresse du fait qu'il voyageait tout le temps et ma mère n'avait pas tout son esprit à cause de l'alcool. Il m'arrivait même de boire avec elle, elle était incapable de se rendre compte que c'était mal.
 Je suis restée avec Peter un peu plus d'un an. Les derniers mois rien n'allait plus entre nous. J'avais fini par me lasser de lui et c'est pour cela que j'avais commencé à aller voir ailleurs. J'étais toujours incroyablement attirée par les mauvais garçons mais pas seulement. Je commençais également à avoir des relations avec d'autres filles. Bref, ma relation avec Peter fut assez chaotique à la fin. Ce qui a marqué notre rupture? Chris.
 Chris était le bad boy par excellence. Peter était un novice à  côté de lui. J'avais 17 ans lorsque je l'ai rencontré, il en avait 29. Il m'a très vite charmé, tellement que j'en suis tombé amoureuse. Pour la première fois de ma vie, je tombais amoureuse. Evidemment, je tombais amoureuse d'un homme dangereux. Chris était un dealer. Je crois que cela a joué dans mon attirance pour lui. Il avait du pouvoir par ses activités. Je ne pensais pas à toutes ces personnes qui voyaient leurs vies gâchées par la drogue, je n'y pensais pas une seconde. J'étais aveuglé par mes sentiments et par mon désir d'adrénaline. J'étais stupide de penser qu'être dealer était cool. A vrai dire, tout ce que je faisais était stupide à l'époque. Mais j'aimais ça.
 Ma rencontre avec Chris a signé une nouvelle première fois dans ma vie : la première fois que ma vie partait complètement en vrille.

* * *

- T'es sérieuse? Chris Morello? T'es folle ou quoi de sortir avec lui? me reprocha Marlon.
- Tiens, tu me reparles toi maintenant? dis-je en refermant mon casier et en m'éloignant.

 Voila deux ans qu'il ne m'adressait plus la parole et il revenait vers  moi pour me mettre en garde?

- Ethel joues pas à ça. Tu finiras en prison avec lui.
- Ba bien sûr. Pourquoi tu te préoccupes de mon cas maintenant?
lui reprochais-je en lui faisant face.

 Je lui reprochais clairement de m'avoir abandonné. Il ne savait pas combien j'avais souffert de son absence.

- Je me suis toujours préoccupé de toi Ethel, dis pas n'importe quoi. C'est juste que je supporte pas de te voir fouttre ta vie en l'air pour des connards et juste pour défier tes parents. Arrêtes de te comporter comme une enfant! La drogue et l'alcool ne te meneront nulle part! Arrêtes ça juste parce que tu penses que c'est "cool".
- Ecoutes Marlon, si tu veux prendre soin de moi il n'y a pas de problème mais fais le à distance tu seras gentil.
- T'es vraiment plus qu'une gamine. Je t'aurais prevenu. Je te plaindrais pas si il t'arrive quelque chose de mal. Tu l'auras mérité.
dit-il avant de continuer son chemin en soupirant.
- Va te faire foutre! m'exclamai-je tout haut, attirant les regards de beaucoup d'élèves.

* * *

- Chris! criais-je en voyant la voiture s'éloigner.
 Je me mise à courir aussi vite que je le pouvais. Chris était partit sans moi. Il avait beaucoup plus à se repprocher que moi et il avait très certainement paniqué. Je pris les petites ruelles et courrus au son des alarmes des voitures de police. Cela me glaçait le sang. Je les avais plusieurs fois entendus par le passé mais lorsqu'elles sonnent pour vous, c'est une autre chose.
 Je courrais vite mais je crois bien que j'obtenais de nouveaux records à mon compte. Je voulus traverser la route et rejoindre le trottoir d'en face pour me fondre dans la foule de personnes dans les centres de commerciaux quand je failli me faire renverser par une voiture. C'était justement Chris qui me contourna au dernier moment et s'arrêta trois mètres plus loin pour que je le rejoigne.
 Une fois dans la voiture il démarra à toute vitesse une nouvelle fois.
- Pourquoi tu m'as laissé?! m'écriais-je en colère. Tu les a semés? Tu savais que j'allais venir là?
 Je m'attachai en vitesse.
- Oui je crois. Et non, c'est un hasard si je t'ai trouvé là! Comment t'as fait pour courir aussi vite et sans te faire prendre? Putain ce que je t'aime bébé! dit-il en rapprochant mon visage du sien pour m'embrasser malgré qu'il fut au volant.
 Je me mise à rire. L'adrénaline me rendait euphorique comme jamais. Seulement c'était avant de voir que les flics nous avaient retrouvés et nous poursuivaient encore. Chris alla toujours plus vite et la peur me tenaillait le ventre. Il manqua de renverser un bon nombre de passants qui fort heureusement avaient entendus les sirènes des voitures de police et s'étaient donc écartés. Il grillait tous les feux rouges et prenait tous les raccourcis qu'il connaissait.
 Nous sortîmes de la ville et nous retrouvâmes dans la campagne. Je n'arrêtais pas de me retourner pour vérifier l'allure des voitures de police qui se faisaient de plus en plus nombreuses. Je commençai à sérieusement avoir peur pour ce qui allait nous arriver.
- Putain Chris ils sont trop nombreux! Tu disais que t'allais les semer! m'énervais-je.
- Fermes ta gueule, putain, fermes la! Si je t'avais pas laissé monter peut-être que je serais libre là!
- Ouai et moi je serais derrière les barreaux à cause de tes conneries! J'ai rien fait moi! J'ai rien fait à part être avec toi, putain!
- Je t'aurais bien laissée y pourrir mais tu m'aurais balancée, espèce de sale gosse de riche! Si tu te la fermes pas je te promets que je te bute avant même de buter celui qui m'a balancé!

 Je me taisais. Ce genre de menaces n'étaient jamais des paroles en l'air...
 C'est alors que la voiture ralentit et alla dans le ravin avant de faire plusieurs tonneaux.

* * *

 Je me retrouvais au tribunal. Après l'accident, que Chris avait volontairement provoqué ayant un plan en tête, je m'étais évanouie sous l'effet du choc. Chris m'avait juste avant placée derrière le volant, inconsciente. Il s'était par la suite enfuie. Il avait tenté de faire croire que je conduisais et que c'était moi la fautive. Il m'avait trahie.
 Malheureusement pour lui, les flics l'ont choppé malgré tout.
 Mes parents avaient embauchés un des meilleurs avocats (un des plus chers) pour ma défense. Ils étaient plus énervés par le fait que j'entachais sérieusement leur réputation que par le fait que je fréquentais un dealer. Ils s'étaient à peine inquiéter de mes blessures suite à l'accident.
 Au tribunal, on me posa toute sorte de question :

- Étiez vous en couple avec Chris Morello?
- Oui. Enfin je crois.
- C'est à dire?
- Il avait d'autres relations. Je n'étais pas la seule fille dans sa vie. J'avais envie d'y croire lorsqu'il disait qu'il m'aimait.
- Étiez-vous amoureuse de lui?
- Oui.
- Saviez-vous qu'il était impliqué dans un trafic de drogue et qu'il avait, par le passé, tué des personnes?
- Je savais pour la drogue. Mais j'espérais que ce soit faux à propos des meurtres.
- En plus de vos blessures suite à l'accident, les médecins ont constatés des blessures plus vieilles qui ressemblent à des violences physiques. M.Morello vous frappait-il?
- ... Oui. C'est arrivé. Il était très impulsif.
- N'en n'avez vous jamais parlé à personne?
- Non. J'étais amoureuse. Je ne voulais pas qu'il lui arrive du mal.
- Qu'avez vous à dire de vos compétences en informatique? Il semble que vous ayez aidé M.Morello et ait passé les systèmes de sécurité de sites confidentiels.
- Oui je l'ai fait. Au début je le faisais pour m'amuser, pour me vanter mais il a commencé à vouloir aller plus loin. Comme pirater des comptes bancaires. J'avais d’abord accepté pensant que cela n'arriverait que de temps en temps, voir très rarement. Mais je me suis rendu compte que ce n'était pas son ambition. J'ai tenté de refuser mais... Il me menaçait et il portait la main sur moi. Je suis désolé pour ce que j'ai fait.
- Vous étiez sur les lieux lorsque la police a retrouvé la trace de M.Morello qui au même instant, vendait des stupéfiants. L'aidiez vous souvent?
- Non. Généralement, lorsque nous sortions à l'extérieur, il s'arrêtait en chemin pour son trafic. Et c'est ce qui est arrivé ce jour là. Je n'ai jamais vendu de la drogue pour lui.
- Vous piratiez seulement certains sites pour lui n'est-ce pas?
- Oui. Et je le mettais en contact avec des clients parfois. Certaines personnes n'ignoraient pas le fait que je le fréquentais, ils s'adressaient à moi pour être en contact avec lui.


 Mon avocat a insisté sur mon jeune âge, sur le fait que je ne savais pas ce que je faisais et les violences et les menaces que j'avais connu pour alléger ma peine. Il a reporté toute la faute sur Chris et grâce à lui, ma peine fut largement allégées. J'ai été condamnée à passer un peu moins de deux ans en prison seulement. Je me fichais bien d'aller en prison ou non, ce que je ne supportais pas était le fait que j'y soit envoyé par la faute d'un homme lâche et minable dont j'étais toujours amoureuse. Il m'avait brisé le cœur et par sa faute, ma vie était fichue.

* * *

- Oh mon dieu ce que ça fait du bien! m'exclamai-je, allongée dans la baignoire remplie d'eau chaude et de mousse parfumée, en fumant une cigarette.
 Il y avait presque deux ans que je n'avais pu profiter d'un bon bain et d'un moment de relaxation comme celui là. J'avais enfin retrouvée ma propre salle de bain. Je n'avais plus à me dépêcher pour que les autres filles puissent se doucher.
 J'étais sortie de prison dans la journée et mes parents m'avaient reconduits à la maison. Ils avaient pleins de plans pour moi pour que je puisse me reprendre dans la vie et leur ramener leurs bonnes réputations. Ils avaient vite déchantés lorsqu'ils ont compris que je n'avais pas du tout l'intention de leur obéir et que j'étais la même. J'étais la même mais je comptais bien ne pas refaire les mêmes erreurs du passé. Je me doutais bien que trouver du boulot ou reprendre mes études seraient très durs après mon passage en prison mais je comptais bien y arriver sans l'aide de mes parents. J'aimais le danger et l'adrénaline et j'ai subis les conséquences de mes actes. Je comprend maintenant que j'ai agis comme une enfant, j'ai agis stupidement. Marlon avait eut raison depuis le début.
 Je reprendrais ma vie et ce peu importe les obstacles que je rencontrerais. Mais avant, ayant encore l'argent de papa et maman, je vais d'abord passer l'été à me reposer et à me prélasser sous le soleil. Autant reprendre des forces avant de commencer une nouvelle vie.

Copyright AFTERGLOW

Revenir en haut Aller en bas
avatar

On est les méchants
MessageSujet: Re: Ethel Hawk ~ "This ain't The Help, bitch! But you will eat my shit!" Mer 6 Aoû - 20:49




Now, you play in MY games
Tu es validé mon petit loup


Félicitation Ethel K. Hawk, tu fais maintenant officiellement partie des Save Rock & Roll !

Tu es maintenant libre de RP ou encore d'écrire pour ton personnage un ou plusieurs scénario(s) avec notre code qui t'es obligatoire tout comme tu l'as était celui de présentation ou alors tu as maintenant le choix de faire ce qu'on appelle un sujet de banque de lien afin d'avoir un lien désiré sans demander un personnage précis.
Pour t'intégrer comme il se doit sur Drink It If You Can, tu te doit de faire ta fiche de liens où tu pourra également en demander aux autres et tu peux aussi faire ta fiche de Rp pour répertorier tes nombreux futurs RP, la aucun code ne t'es imposé. Si jamais tu n'arrive pas a t'intégrer avec tout ça, visite un peu la partie parrainage
Bien sur, nous avons tous un toit mais il ne se construit pas seule alors je te conseillerai d'aller remplir la demande de chambre au Sunset Paradise ou la demande de logement pour vivre dans la belle ville de Miami.
Voilà, il me semble n'avoir rien oublier...

Tu es maintenant dans mon jeu alors fait bien attention à toi et à tout tes petits secrets.

Je sais que vous m'aimez Kai.
Copyright AFTERGLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ethel Hawk ~ "This ain't The Help, bitch! But you will eat my shit!"

Revenir en haut Aller en bas

Ethel Hawk ~ "This ain't The Help, bitch! But you will eat my shit!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Moc] Equipe hero factory black hawk» La chute du faucon noir (Black hawk down)» FSX - Curtiss P-36 Hawk» [Résolu] Glint Hawk Idol et Olivia Voldaren» Black Hawk Down
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Drink it if you can :: Hors RPG :: Archives :: Saison 3 V2 :: Administration :: Vos anciennes présentations-