AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenu sur drink it if you can Invité et amuses toi bien!
N'oubliez pas de jetez un œil aux nouveautés ICI et à nous donner votre avis sur le nouveau design, créer par notre adorable Noah aka smoak.
diiyc souhaite la bienvenu à l'été, au beau temps et aux longues journées de vacances!

Partagez|

Je ne te juge pas, j'espère que pour le coup tu ne vas pas me juger ¤ Harry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Membre en Or
MessageSujet: Je ne te juge pas, j'espère que pour le coup tu ne vas pas me juger ¤ Harry Mar 13 Mai - 21:00

Ca faisait un petit moment qu'on ne s'était pas vu, et j'avais décidé de remédier à ça. Il faut dire que j'avais de quoi entretenir un peu la discussion. J'avais donc échangé quelques messages avec Harry pour lui proposer de nous retrouver dans un endroit ou on ne nous embêterais de préférence pas trop, et où ça ne ferais pas polémique. Une jolie fille, un mec avec une réputation de 'lapin' je ne vous dis pas les rumeurs qui ont déjà pu tourner à notre sujet. Je lui avais donc proposé le parc, un parc pas trop trop fréquenté aujourd'hui ce qui m'arrangeait bien.
Très récemment j'avais frappé Skyler, des marques bleuâtres s'était dessiné sur le dos de ma main, qu'actuellement je posé sur ma cuisse. Je n'arrêtais pas de repenser à ça, et à chaque fois je ne regrettais pas mon geste, elle avait poussé le bouchon trop loin. Et puis je voulais aussi prendre des nouvelles de son couple, à défaut d'avoir des nouvelles du mien si je puis dire. Oui parce que assise sur un banc je regardais mon portable, et je relisais les messages jaloux de l'homme partageant ma vie, il m'avait littéralement pété une crise parce que j'étais amie avec Harry, ou plutôt j'étais ami avec le mec des magasins people et ça le dérangeait. En plus il me semble que sur internet quelques rumeurs avaient tourné à un moment donné disant que j'étais sa maîtresse ce qui aurait pu être le cas si il n'était pas avec Leigh-Anne et moi pas avec Chuck et avec une fille. En gros c'était impossible.
J'attendais donc Harry assise, les jambes croisés, sur un banc, vêtue d'un jean ( le seul que j'avais je crois ) malgré le temps et du t-shirt le moins décolleté que j'avais pu trouver dans mes affaires, histoire de ne pas faire exploser un scandale à la con.


Freedom
Les moqueries d'enfants m'ont poussés à devenir une magnifique femme solide comme un roc. Je me suis évadé grâce au tache de couleur sur le papier et aux efforts qui je le croyais aller me tuer, et aujourd'hui je leur crache au visage ma réussite. Il n'y a rien de plus motivant que les idiots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je ne te juge pas, j'espère que pour le coup tu ne vas pas me juger ¤ Harry Mer 14 Mai - 2:36

Il n'y avait pas grand chose qui me faisait tenir dans ce grand bordel où j'en étais malencontreusement l'auteur, l'amour que Leigh-Anne me portait toujours malgré tout et le soutient d'Amber. Avant elle, je n'avais jamais cru à l'amitié garçon-fille ce qui me laissait tolérer les garçons de notre entourage à sympathiser avec Leigh. Je restais toujours sur mes gardes mais depuis que nous avions fait connaissance, je voyais les choses autrement. Depuis qu'Ivanny m'avait parlé de faire une thérapie, je me demandais si je n'étais pas entrain de la commencer. Leigh-Anne m'avait déjà ouvert les yeux depuis le restaurant où elle m'avait bien fait comprendre qu'elle avait l'impression que je la comparais à Dona. Ivanny, quelques heures plus tard, m'avait littéralement tué en me mettant devant le fait accomplit. J'avais une peur profonde de voir Leigh-Anne sombrer dans la drogue à cause de moi, ce serait la pire chose qui pourrait lui arriver. Elle m'aimait, je le savais mais je ne supportais tout ces pauvres mecs qui lui couraient après. Ça me faisait mal mais il y avait aussi beaucoup de chose qui m'était venu à l'esprit. Je ne pourrais jamais me pardonner les trahisons que j'ai commis en la trompant sans gêne, aux yeux de tous. En fin de compte, les réponses à mes questions me sautaient au visage ces derniers temps.
Ouvertement, je lui faisais payer ce qu'il m'était arrivé avec Dona. Malheureuse, Leigh-Anne n'y était pour rien et je le savais. Ivanny m'avait aussi ouvert les yeux sur mon comportement. C'était dingue comme les paroles féminines peuvent avoir plus d'impact sur nous, les hommes mais il n'y avait qu'à toi, Amber que j'avais envie d'en parler, je savais que tu n'allais pas me juger tout comme je ne le ferai pas pour toi. Nous avons tout les deux des douleurs communes qui nous permettent d'avoir un soutien complet entre nous. J'avais presque l'impression d'avoir trouvé une sœur, une petite sœur à protéger. J'imaginais toujours que Chuck, son petit ami, ne voyait pas d'un très bon œil qu'on se voyait de temps à autres. Qui pourrait lui en vouloir ? Après tout, dans tout les magazines, je sautais sur tout ce qui bougeait avec des seins et une jupette. Il n'avait pas tort mais en ce qui concernait Amber, il n'avait rien à craindre. Oh bien sûr, elle était craquante mais je ne voyais rien de sexuel en elle, juste l'amour d'un frère pour sa petite sœur.
Cela faisait un moment qu'on ne s'était pas vu. Avec mes crises et tout le temps que je passais à surveiller les fréquentations de Leigh ou encore pire, à courir le jupon pour me « venger » de ses fréquentations, je n'avais pas eu une minute pour elle. Cependant, les messages qu'elle m'avait envoyé, m'avait sorti de ma transe et m'avait interpelé. Elle avait vraiment l'air d'être paumé et à bout de nerf. D'autant qu'elle avait du lire mes dernières frasques et les derniers messages sur Twitter entre Leigh-Anne et moi. Elle se doutait peut-être que j'avais beaucoup à lui dire aussi.
Comme de bien entendu, elle m'avait demandé un endroit tranquille où je ne serai pas assiegé par une foule de folle qui voudrait être vu avec moi. Je comprenais que trop bien depuis la scène à la piscine. Ce fut d'ailleurs la première fois que j'avais refusé qu'une jolie fille ne me touche. Effectivement, j'avais beaucoup changé même si j'avais encore du travail à faire. D'une, pour calmer ma jalousie maladive, elle prenait trop de place dans notre couple et de deux, j'allais ramer juste pour toutes les fois où j'avais trompé ma femme. Ma future.

« Salut, Amber ! »


J'arriva, les mains dans les poche de mon bermuda couleur kaki et un marcel blanc, je m'étais caché derrière une grosse paire de lunette et une casquette. Il n'y avait que ceux qui me connaissaient intimement qui aurait pu me reconnaître sous ce déguisement. Elle avait prit elle-même ses précaution, j'avais donc comprit que son copain lui avait encore fait des siennes. Amber aussi m'aidait à comprendre ce que pouvait ressentir une copine d'un mec jaloux « pour rien ». J'admettais qu'elle souffrait de cette situation et surtout de notre relation.

« Tu n'as pas trop chaud la-dessous... » Je la taquina un peu mais je me repris : «  ça va, t'inquiète.. Je comprends. » mais je préféra la rassurer tout en la dévisageant de la tête au pied, derrière mes lunettes noir, que je retira illico lorsque mes yeux tombèrent sur ta main. « Qu'est-ce que c'est ça ? » Je m'asseya à coté d'elle et lui prit sa main dans la mienne qui paraissait minuscule dans la mienne, et toute fragile. « Est-ce que c'est lui qui t'a fait ça ? » demandais-je sur un ton énervé. Tu connaissais mon préjugé sur les hommes qui osaient frapper une femme. Peut-être était-ce pour ça que tu voulais m'en parler ou pire, que tu voulais me le cacher.« Sérieusement Amber, tu as vraiment cru que je n'allais pas le voir ? Si tu me dis qu'il a osé te faire du mal... Je te jure, je m'en vais directement lui apprendre les bonnes manières... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Membre en Or
MessageSujet: Re: Je ne te juge pas, j'espère que pour le coup tu ne vas pas me juger ¤ Harry Mer 14 Mai - 19:28

En attendant Harry j'avais plongé mes yeux dans le vide le plus totale, je pensais trop, Max me l'avait déjà dis, il m'avait déjà dit de juste profiter des vacances mais c'était plus facile à dire qu'à faire. Il allait falloir que je me trouve une ou deux soirées pour me lâcher un bon coup, mais pour le moment je n'avais que ça a faire, penser. Mon amitié avec Savanah qui n'allait pas fort mais qui s’améliorait nettement, mon couple très instable, ma situation de maman, ma situation de sœur avec Louis .... et j'en passais. Chaque instants me donnait trop à réfléchir. Quoi qu'il en soit je n'avais pas vu Harry arriver, trop dans mes pensées pour remarquer quoi que ce soit. Et puis sa voix résonna et je relevais ma tête.
D'un geste simple je remettais mon portable dans ma poche, je ne comptais pas textoter pendant qu'on discutait, et si Chuck avait quelque chose à dire il pouvait bien se le garder, ce n'était pas moi qui faisait la gueule mais lui, il ne pourrait s'en prendre qu'à lui même.
En relevant la tête je pu voir que je n'étais pas la seule à devoir la jouer discrète. Lunettes de soleil large, casquette et vêtements passe partout. Moi même j'aurais pu ne pas le reconnaître dans cet accoutrement, qu'est ce qu'il ne faut pas faire quand on est connue. Et je ne parle pas sans connaitre, je peux vous assurer que la copine de M.Bass est régulièrement épiée dans l'espoir d'un scoop qui ne vient jamais puisque jusqu'à maintenant j'ai toujours été irréprochable dans ma vie de couple, et dans ma vie de tout les jours ( Gardant le mauvais en privé peut-être).

Salut Harry.

J’illuminais alors mon visage d'un sourire, oui je sais j'ai tendance à beaucoup sourire. Mais ces temps-ci je peux vous promettre que ça arrivait déjà beaucoup moins qu'avant, et surtout avec beaucoup moins de personnes. J'arrivais même à perdre le sourire avec Louis c'est pour dire.
Je ne rajoutais rien à sa petite plaisanterie, ne la prenant pas mal mais ne voyant juste rien a rajouter. Elle se suffisait à elle même.
Et puis bien sur, comme je devais m'y attendre il avait vu ma main. En revanche je ne m'attendais pas du tout à la réaction qu'il avait eu. Il ne m'était pas venu une seule seconde à l'esprit qu'il puisse penser que Chuck en était la cause. Mais en y pensant sa réaction était légitime, bien que Chuck ne soit pas à Miami, pour une raison ou pour une autre, ça aurait pu arriver. Je regardais ma main posé sur la sienne, et bleuit par mon caractère fort et mon côté protecteur. Chuck n'aurait jamais pu me faire le moindre mal, de notre couple c'est moi la violente, et il n'est pas un mec comme ça. Je ne le vois pas me frapper ... Pas du tout.

C'est plutôt à moi qu'il faudrait apprendre les bonnes manières. Chuck n'a rien fait ne t'en fait pas, il n'oserait pas, avant qu'on se remette ensemble il y a encore de cela des années il m'a attrapé par la bras pour me retenir, et je lui avais mis un coup de poing.
Je fais une pause, reprenant un bon coup mon souffle. Pour quoi je passais moi à frapper une fille après tout ? Surtout pour quelques mots, en plus elle ne m'avait rien fait directement ... Enfin si, sans elle je n'aurais pas faillit perdre Louis ... Mais c'est sur, une fille qui frappe un mec qui 'harcèle' ça passe largement, mais une fille qui en frappe une autre alors que c'est elle qui arrive ...
J'ai juste mis mon poing dans la figure de cette traînée de Skyler.

Et encore traînée était faible pour la définir. En même temps elle a mal parlé de mon petit frère, et surtout elle l'a traitée de connard ... Comment aurais-je pu faire autrement ?
Vous me direz je m'en sortais très bien sans la violence. Je n'avais plus frappé personne depuis un certain temps avant elle, j'avais réussis à faire disparaître ce trait de caractère ...


Freedom
Les moqueries d'enfants m'ont poussés à devenir une magnifique femme solide comme un roc. Je me suis évadé grâce au tache de couleur sur le papier et aux efforts qui je le croyais aller me tuer, et aujourd'hui je leur crache au visage ma réussite. Il n'y a rien de plus motivant que les idiots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je ne te juge pas, j'espère que pour le coup tu ne vas pas me juger ¤ Harry

Revenir en haut Aller en bas

Je ne te juge pas, j'espère que pour le coup tu ne vas pas me juger ¤ Harry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» J'espère que vous serez nombreux !» J'espère passer un bon moment avec vous, ou quelque chose comme ça.» Charte du Juge d'Application des Peines» Charte du Juge» Une mauvaise surprise [Adjoint de juge chez les écarlates]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Drink it if you can :: Hors RPG :: Archives :: Saison 3 V2 :: Scène :: Scène close-